Mots clés:le réseau de naxoo